PLU - Urbanisme

Schéma de cohérence territoriale du Dijonnais

Pourquoi un SCoT ?

Le Grand Dijon et les collectivités voisines veulent maîtriser le développement de leur territoire dans un souci de cohérence et d'équilibre entre les espaces urbains et périurbains. C'est pourquoi sur le périmètre de 116 communes ces collectivités travaillent en commun pour élaborer le Schéma de Cohérence Territoriale. Les Schémas de Cohérence Territoriale sont des outils de planification qui remplacent les anciens Schémas directeurs d'aménagement et d'urbanisme. Sur Dijon, il n'y a jamais eu de Schéma directeur approuvé.

Un outil au service du développemnt du territoire

Le développement de notre territoire s'est accompagné d'un phénomène d'étalement urbain responsable d'une multiplication des déplacements motorisés, d'une spécialisation des territoires et par conséquent d'un accroissement des inégalités sociales, d'une consommation excessive des espaces naturels et agricoles - ce sont 120 hectares d'espaces naturels qui sont consommés annuellement sur notre territoire au profit de l'urbanisation dont 70% par le logement- mais aussi d'une fragilisation de la ressource en eau.


Le constat de ces tendances lourdes nous a donc permis de prendre conscience qu'une harmonisation de nos politiques d'aménagement était indispensable pour rendre le bassin de vie du Dijonnais plus attrayant, plus attractif et anticiper ainsi sur les développements futurs. Continuer à subir les effets du développement tel qu'il s'était décliné ces dernières décennies, n'était plus acceptable.

Son impact en terme de consommation d'espace était trop important. Le temps était donc venu de se mobiliser autour d'une vision partagée et de s'engager, à travers un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), dans une réflexion complexe mais très constructive. Jamais encore, il n'avait été donné aux élus communaux, la possibilité de s'engager, ensemble, à l'échelle d'un territoire aussi large. En effet, l'évolution de l'aire urbaine dijonnaise s'est faite sans qu'il y ait de schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme (SDAU).

Un périmètre pertinent, adapté à la réalité des pratiques de développement a donc été arrêté par le Préfet le 4 mars 2002 (révisé le 17 avril 2003) sur proposition des collectivités membres. Puis les élus des 110 communes membres (116 aujourd'hui) ont décidé de se réunir au sein d'un Syndicat mixte. C'est ainsi que le 2 septembre 2003 a été créé par arrêté préfectoral le Syndicat mixte du SCoT du Dijonnais.

En savoir plus

Le SCot du Dijonnais

Tout savoir sur le permis de construire

Information cadastrale